5# Journal de Quelqu’un

Depuis qu’il s’est rendu compte que je jouais avec son coeur, je n’ai pas la foi de refaire des victimes.

Il me manque un peu je crois.

4# Journal de Quelqu’un

Je crois qu’il a compris. C’est dommage, je m’ennuie un peu. ça me lasse de fatiguer les garçons. 

3# Journal de Quelqu’un

Il est coriace.

Il continue à s’accrocher. Il me lance des regards insistants à la cantine. je l’ignore.

Je l’ignore la plupart du temps d’ailleurs. sauf quand je ne connais personne autour, là, je me permets de l’emmerder un peu pour lui faire croire à quelque chose.

2# Journal de Quelqu’un

Une autre prise est tombée dans mon piège.

Il est plutôt mignon et a l’air d’y croire. Je vais pouvoir m’amuser avec lui.

On a un peu discuté et j’ai fait mine de m’intéresser à ce qu’il disait. Alors que je n’écoutais pas du tout.

1# Journal de Quelqu’un

J’aime jouer avec les gens. Surtout les garçons.

Le pauvres n’y comprennent rien. Il est si facile de les faire succomber. Jouer un peu la fille intéressée, puis ne plus leur parler quelques temps et ils reviennent avec un effet boomerang surprenant. 

Miroir

Je dessine des yeux et des lèvres seuls

Comme je dessinerais des fragments de miroir brisé

Falaise

Le vent souffle entre les feuille soirées.

J’en attrape une sur mon manteau et la balance d’une pichenette sur les graviers.

-C’est l’automne, remarquai)je.

-Ouais.

Le brouillard enveloppe les arbres et dissimule une falaise. Mais je sais qu’elle est là. Je connais le chemin depuis toujours. Petite, mes parents me l’interdisaient. Puis je m’asseyais, adolescente; les jambes dans le vide, et pleurant mes amours perdues. Et adulte…

Le chemin de graviers s’arrête subitement. Je distingue les dernières touffes d’herbe. Je me retourne vers Marc.

-A bientôt, me dit-il. 

-A bientôt… ou pas, je murmure.

Sa silhouette disparait dans la brume. Je lâche:

-Je t’aime, frérot.

Je m’assoie les jambes dans le vide. Comme à l’époque. Je sors un carnet d mon sac et feuillette les quelques pages que j’ai remplies. Je griffonne sur une double page.

Dans quelques minutes, je ne serais plus là.

J’ai décidé de quitter le monde.

A l’automne, quand les feuilles meurent. Je ne suis qu’une feuille de plus sur l’arbre de la vie. Je peux mourir.

Je suis heureuse que mon frère m’ait accompagnée une dernière fois.

Les feuilles tourbillonnent autour de moi. Il est temps que je lâche mon stylo et que je rejoigne l’ombre que m’attend.

Réflexion

Je viens d âme rendre compte que je parle souvent de mes émotions ici.

Je ne devrais pas faire lire ce carnet. C’est personnel. Et gênant.

Organe

En SVT nous avons disséqué un coeur.

C’est drôle d’imaginer cette masse flasque dans notre poitrine

Et dire qu’on dit que c’est cette chose qui règne sur nos émotions.

Petit tas de chair et de graisse, réagissant mollement à notre contact… caillots de sang sur les artères blanchâtres.

Je me demande qui a eu cette idée-là.

Ambulations affectives

Je comprends maintenant.

Je me languis de son regard. J’espère et j’appréhende ce moment où nos yeux se croiseront, et, le temps d’un battement de cil, se perdront à nouveau.

Sa voix me fait trembler, ces mots détailler. J’ai peur et j’attends ses paroles, que je tente vainement de comprendre objectivement.

J’aime me battre à défaut d’aimer le contact des gens. Quand nous nous chamaillons, je serre les dents et les poings pour oublier mes mains qui tremblent et la confiance qui me fait défaut.

J’ai mal de le voir avec d’autres de me sentir loin de lui, de ne pas être une plus grosse partie de sa vie. Je me sens ridicule, j’en oublie les battements de mon coeur, je me réprimande, m’engueule fermement. Et retombe amoureuse.

I’m longing for him

I’m longing for his love

I’m waiting for the moment where our eyes will meet

And when I’ll laugh out loud

Just for the sake f him asking why.

And gods, you’re so dumb when you’re in love.

— 

Does it feel like love ?

No idea.

1...5678910



Pocopordecir |
Spirousan |
Amprorransnig |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le livre chinois
| lelivrequebecois
| Lettresamonamoureuse