Main de fer

Suis moi, je te suis
Suis moi, je te fuis
Accorde moi quelques instants
Pour pleurer lentement
Je te suivrai jusque l’horizon
Et tabandonnerai sans raison
Une âme bipolaire dans un corps de chair
Dans un gant de velours une main de fer
Je ne cherche qu’un appui
Une épaule, un oubli.

0 Réponses à “Main de fer”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Pocopordecir |
Spirousan |
Amprorransnig |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le livre chinois
| lelivrequebecois
| Lettresamonamoureuse