Mettre à nu

Je déchire les étoffes usées
Qui floutent la réalité
Et la lumière révèle par sa clarté
Les cicatrices de mes bras dénudés
Le scarifications de mes péchés
Les offrandes à mon aimé
Sans cesse baignées de mes larmes salées.

Je brise le silence osé
Qui gèlent notre amitié
Et ton sourire éclaire, amusé
Les rimes de tes poèmes fêlés
Le sens de tes mots alambiqués
Le vide de tes pensées
Sans cesse sous un miroir enterrés

Je casse l’espoir insensé
Qui fleurit dans nos étés
Et les feuilles recouvrent, enneigées
Les armes de nos guerres egayées
L’herbe teintée du sang coulé
Les pleurs des innocents tués
Sans cesse tus par nos coups ensanglantés. 

0 Réponses à “Mettre à nu”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Pocopordecir |
Spirousan |
Amprorransnig |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le livre chinois
| lelivrequebecois
| Lettresamonamoureuse