Réflexions le retour

Parfois je me demande pourquoi j’écris. 

Surtout que j’ai l’air ridicule, on dirait une fillette accro à son journal intime rose bonbon.

Après je me corrige. Ce n’est pas un journal intime. J’y écris ce qui me vient. Alors oui parfois c’est a vie, mais parfois non.

je trouve plus simple d’écrire ma vie en prose que de parler. les gens me gênent. Pas le papier. 

En arrivant ici, je pensais ne pas changer. Deux semaines plus tard, je pensais être le contraire de ce que j’étais.

Il m’aura fallu quinze minute à chialer sur les toilettes sans que personne ne s’en foute pour le réaliser: rien n’a changé. Encore moins moi. je serais toujours à me taire. Je ne parle pas quand j’ai des problèmes. Pourquoi ?

Parce que je n’aime pas paraître faible. Peut-être que cette habitude en est une, de faiblesse.

En bref, j’écris mes faiblesses ici. Ce devrait être « le carnet des faiblesses ».

Si les gens le lisent, oui ce sera gênant. Mais en même temps ça prouve que je leur fais confiance, non ? Puisque je les laisse me découvrir, moi et mes défauts.

Je ne sais pas.

Mais j’aime écrire. je crois que ça me rend plus forte.

 

1 Réponse à “Réflexions le retour”


Laisser un Commentaire




Pocopordecir |
Spirousan |
Amprorransnig |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le livre chinois
| lelivrequebecois
| Lettresamonamoureuse