Ambulations affectives

Je comprends maintenant.

Je me languis de son regard. J’espère et j’appréhende ce moment où nos yeux se croiseront, et, le temps d’un battement de cil, se perdront à nouveau.

Sa voix me fait trembler, ces mots détailler. J’ai peur et j’attends ses paroles, que je tente vainement de comprendre objectivement.

J’aime me battre à défaut d’aimer le contact des gens. Quand nous nous chamaillons, je serre les dents et les poings pour oublier mes mains qui tremblent et la confiance qui me fait défaut.

J’ai mal de le voir avec d’autres de me sentir loin de lui, de ne pas être une plus grosse partie de sa vie. Je me sens ridicule, j’en oublie les battements de mon coeur, je me réprimande, m’engueule fermement. Et retombe amoureuse.

I’m longing for him

I’m longing for his love

I’m waiting for the moment where our eyes will meet

And when I’ll laugh out loud

Just for the sake f him asking why.

And gods, you’re so dumb when you’re in love.

— 

Does it feel like love ?

No idea.

0 Réponses à “Ambulations affectives”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Pocopordecir |
Spirousan |
Amprorransnig |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le livre chinois
| lelivrequebecois
| Lettresamonamoureuse